Volonté 974, nouveau parti politique pour de nouvelles idées

Article du Journal de l'Ile du 02 octobre 2012 (page 21) : présentation de Volonté 974


Le renouvellement de la classe politique est-il en marche sur l’île ? À l’heure où les formations "historiques" amorcent chacune à différents niveaux une réflexion sur leur avenir, on voit apparaître sur l’île diverses initiatives nouvelles. Dernière en date, Volonté 974 a vu le jour la semaine dernière. Nouveau parti, Volonté 974 ne part pas de zéro puisque le mouvement hérite des réflexions amorcées dans le cadre du club de réflexion éponyme. "Volonté 974 est un club de réflexion né en 2010 avec un petit groupe de personnes de bords et d’horizons différents, rappelle Jean-Daniel Dennemont, le président de Volonté 974. Nous étions partis du constat que la situation réunionnaise s’aggrave de jour en jour. Face à cette réalité, nous souhaitions analyser le contexte local et nous tenir au courant des projets et décisions gouvernementales ou parlementaires, susceptibles d’avoir des répercussions à l’échelle locale".

dadojir.jpg

Après deux années de travail, le club de réflexion Volonté 974 a donc pris une nouvelle orientation la semaine dernière en devenant parti politique. "Cette évolution doit nous permettre de préparer l’avenir. Ce que l’on constate aujourd’hui, c’est que des petits mouvements ont parfois plus d’efficacité que des gros partis qui ne sont souvent rien d’autre que des outils de validation de candidatures en interne. Il manque bien souvent une vraie réflexion sur les grands enjeux de l’île", regrette Jean-Daniel Dennemont. Le parti, qui regroupe aujourd’hui une cinquantaine de membres, compte dans ses rangs des jeunes comme Fabrice Payet, candidat lors des dernières cantonales au Tampon ou encore Sabrina Etangsale, candidate aux municipales de 2014 à Saint-Louis.

Mettant en avant l’idée qu’il faut "penser global pour agir local", le parti s’est fixé pour objectif de "réduire toutes les fractures de l’île, qu’elles soient sociales, familiales, économiques, numériques, culturelles… ". Le tout en s’appuyant sur les idées de l’ensemble de la population. "Chacun peut apporter sa réflexion et son analyse", insiste Jean-Daniel Dennemont.

Parmi les axes de travail du nouveau parti figure notamment, la cohésion sociale, l’augmentation de la part de la production locale sur le marché réunionnais de la consommation, la mise en avant du secteur touristique comme axe de développement de l’économie, la promotion de l’identité et de la culture réunionnaise et le travail pour un meilleur équilibre sanitaire afin d’être en mesure d’anticiper les crises qui touchent notre santé. Des thèmes que Jean-Daniel Dennemont envisage de décliner à l’échelle de la commune des Avirons.

Le président du nouveau parti sera en effet candidat aux municipales de 2014 sous l’étiquette Volonté 974.

J.E

Ajouter un commentaire