Sauvons l'aéroport de Pierrefonds!

Krishna Damour et Jean Daniel Dennemont à air austral

Photo Journal de l'Ile du samedi 21 mai 2016

Aeroport sud

L'annulation de 35 vols de la compagnie régionale Air Austral en mai 2016, surtout en pleine période de vacances scolaires, vient renforcer l'inquiétude des 67 salariés de la l'aéroport de Pierrefonds pour leur avenir au sein de cette plateforme aérienne du sud. Cette décision brutale intervient après le retrait du projet d'une compagnie low-cost Newco.

La position d'Air Austral d'annuler des vols sur Pierrefonds pour un transfert des passagers sur Gillot nous interpelle. Air Austral est une compagnie aérienne régionale dont l'intervention financière de la SEMATRA, qui a injecté plus de 63 millions d'euros en 2012 a permis de sauver Air Austral. Il s'avère que la SEMATRA regroupe la Région et le Département.

Air Austral accorde là peu de considération envers l'aéroport de Pierrefonds. La situation est pourtant inquiétante puisque l'avenir de cet aéroport est incertain.

Dans cette période difficile, nous soutenons les salariés de l'aéroport de Pierrefonds.

Des élus se sont battus pendant des années pour permettre au sud de bénéficier d'une plateforme aérienne. Aujourd'hui, certains veulent imposer l'idée d'un seul aéroport à la Réunion.

A des prix attractifs, avec des vols réguliers à partir de Pierrefonds, il y a un potentiel intéressant dans le sud, sachant que 40% des passagers partant de Roland Garros vient du sud.

Il y a urgence à agir pour sauver la plateforme aéroportuaire du sud.

Il faut montrer une véritable volonté politique de soutenir la microrégion sud via son aéroport. Il est nécessaire de replacer le curseur sur le sud en fléchant des lignes budgétaires à la hauteur des enjeux.

Air Austral doit aussi contribuer à la relance de l'activité aéroportuaire dans le sud. Ainsi, le développement des activités aériennes favorisera forcément le développement du tourisme sur une zone allant de Saint-Philippe à Saint-Leu. Une offre incitative des compagnies aériennes est indispensable. En ce sens, nous  nous appuyons sur un référentiel, le Pilier 7 proposé par Didier ROBERT, président de Région. Il met en avant 3 points essentiels :

  • Créer une compagnie Low-cost Océan Indien pour désenclaver le sud.
  • Développer l'activité fret. Accueillir des entreprises spécialisées dans l'agriculture, l'agroalimentaire, l'artisanat,...de la Réunion et du grand océan indien qui pourront exporter sans aucune taxe vers les marchés européens et internationaux via la plateforme aéroportuaire du sud.
  • Mettre à niveau  l'aéroport de Pierrefonds.

Il est de notre devoir, nous militants de la cause sudiste,  de porter ce débat sur l'avenir de l'aéroport de Pierrefonds. Au regard de l'urgence de la situation, il y a nécessité à accélérer le calendrier de mise en oeuvre de ces propositions régionales. Oui il faut remettre le curseur sur le sud!

Jean Daniel DENNEMONT (Volonté 974)

Aéroport

Commentaires (1)

Laroque
  • 1. Laroque | 23/05/2016
Merci Monsieur Dennemont pour cette vision synthétique de la situation. Je ne vais pas m'étendre sur tout le "travail" de sape crée par toutes ces annulations de vols depuis des années sans viser une compagnie en particulier. A qui profite ces annulations? Qui sont ceux qui demandent ces annulations? Est ce que l'aide apportée aux
2 aéroports par la Région est proportionnelle et équitable? A la dernière question, je peux répondre non. Avant les élections,
Monsieur Didier Robert a "honoré"de sa présence les salariés de l'aéroport de Pierrefonds. Tous les électeurs du Sud peuvent se rendre compte des actions menées pour le développement de toutes les régions. Est ce à dire que Monsieur Robert est un menteur? Je laisse aux électeurs le soin de répondre à cette question.

Ajouter un commentaire