La santé est absente du débat des présidentielles

Je vous diffuse un article de mon ami et collègue Jean-Claude Comorassamy, ardent défenseur des questions liées à la santé, secteur à mon sens également trop oublié dans le débat des présidentielles :

sante.jpg

"Le diagnostic est posé, les hôpitaux publics vont mal… Mais jusqu’ici, les principaux candidats à l’élection présidentielle de 2012 ont été assez peu communicatifs sur leurs "traitements" à nous ingurgiter ou injecter en matière de politique de santé. Selon un sondage réalisé par l’institut Harris pour la Mutualité Française, qui a été rendue publique depuis le mois de février, 75% des Français estiment "que la santé et la protection sociale ne constituent pas une priorité pour les candidats à l’élection présidentielle". Pour les trois quarts des Français interrogés, "les candidats à l’élection présidentielle ne font pas de la santé et de la protection sociale une priorité de leur programme". Pourtant, c’est un enjeu prioritaire pour des Français, juste après l’emploi (82%), et le pouvoir d’achat (63%) et avant le logement (54%) ou les retraites (48%)… C’est tout à fait vrai aussi que l’emploi occupe une place majeure aussi bien qu’en Métropole où le chômage frôlant la barre de 10% et encore plus à la Réunion où il atteint plus de 27% dont 60% des jeunes. Mais de là, que la santé soit absente de cet enjeu majeur, relève d’un "traitement dangereux". Nos inquiétudes sont parfaitement légitimes puisque notre système de santé, hier fierté nationale, est aujourd’hui gravement dégradé, menacé. Bien évidement, nous concevons que le Chômage, l’Education, la Famille, la Jeunesse, les Banlieues, l’Environnement, l’Economie, la Justice, la Sécurité, l’Europe……sont des enjeux prioritaires de la présidentielle. Mais, du reste, il faut replacer la santé et les hôpitaux au cœur de ce débat. D’ailleurs, pourquoi nos candidats ne disent mot sur la construction du nouvel Hôpital de l’Ouest (Pôle Sanitaire Ouest) ? Oui, on peut dire pour l’instant, que la santé ne semble pas être le chantier prioritaire pour nos candidats. A moins que d’ici là, la santé et aussi la santé mentale redeviennent soudaine un enjeu électoral pour 2012. Qui peut savoir, attendons demain ?

Jean-Claude Comorassamy"

Santé

Commentaires (1)

Alain
C'est quelqu'un que j'apprécie beaucoup et que je lis régulièrement dans la presse. C'est super que ses articles soient publiés sur ton site. Il peut qu'enrichir le débat.

Cordialement Alain.

Ajouter un commentaire

 
×