Pourquoi je ne voterai pas Bayrou?

La candidature de François Bayrou, soutenu à la Réunion notamment par Nissamh Dindar, Michel Dennemont,...est sans issue. Le Modem n'aura pas de majorité dans l'hypothèse peu probable qu'il soit élu. Dès lors, une gouvernance de négociation et de tractation est à envisager pour dégager une majorité.

francoisbayrou-1.jpg

Bayrou a connu son heure de gloire en 2007, où son score a fait qu'au 2ème tour les valeurs du centre ont triomphé. Pour lui, ce fut le début de la fin car son positionnement de neutralité du 2ème tour avait déplu de nombreux élus centristes, historiquement plus proche de la droite. Le Modem a connu de nombreuses défections après les présidentielles de 2007.

Son discours à la Réunion est une belle copie des autres candidats susceptibles de jouer les premiers rôles à l'élection présidentielle. Rien d'innovant de la part de Bayrou. Dire qu'il est le candidat de la "vérité" dénote de la condescendance.

En 2012, son concurrent direct, Jean-Luc Mélechon lui vole la vedette. L' impact de François bayrou est nettement moindre en 2012. Son discours ne reçoit pas l'échos des français. Un échec cuisant du candidat Modem produira des conséquences énormes sur l'équilibre de ce mouvement politique. A la Réunion, cette appartenance de quelques dinausores de la vie politique durera le temps d'une campagne, puis explosera en élclats. La première victime pourrait être Nassimah Dindar qui tient par je ne sais quels artifices une majorité au conseil général.

Choisir Bayrou, c'est faire un non choix. Personne ne sait pour qui il appèlera à voter au deuxième tour.

Jean Daniel Dennemont

Bayrou présidentielle

Ajouter un commentaire