En désaccord avec le Maire, j'ai rendu ma délégation d'adjoint

En raison de mon profond respect pour les Avironnais qui, dans leur grande majorité, ne sont plus d'accord avec la politique suivie et les alliances décidées sans concertation par le Maire, j'ai refusé de voter pour l'alliance PCR/Modérés à l'occasion des élections sénatoriales.

Je tire toutes les conséquences de cette situation et je décide de rendre mes délégations d'adjoint au maire.

Ce choix de Michel Dennemont est une erreur monumentale car la population est aujourd'hui désorientée par ce positionnement à gauche du maire des Avirons qui s'est toujours présenté et fait élire comme un homme de droite et du centre-droit. Cet accord PCR/Modérés choque un grand nombre d'Avironnais qui ne cautionnent pas cet alliance contre nature.

Pour ma part, je suis fier de ne pas avoir voté pour cette liste de reniement conduite par le PCR.

En plus des raisons évoquées ci-dessus, ma décision est une suite logique des désaccords profonds sur la conduite des affaires communales. Le maire des Avirons m'avait enlevé une partie de mes délégations en avril dernier parce que j'ai osé lui exprimé mes divergences concernant ses alliances avec le PCR, ainsi que sur la gestion unilatérale de la collectivité municipale.

Aujourd'hui, la communication avec le Maire est de plus en plus compliquée. Il n'est plus à l'écoute de la population, ni de ses élus.

Ce choix difficile a été mûrement réfléchi, mais il est devenu indispensable.

Dorénavant je retrouve ma liberté de parole. Je continuerai à siéger au conseil municipal. Je consacrerai toute mon énergie à défendre les intérêts de ma ville, de sa population et à combattre les injustices criantes.

Je commence dès maintenant à préparer l'alternance aux Avirons.

Jean-Daniel Dennemont (Conseiller municipal des Avirons)

 

 

Démission