7ème circonscription : il faut un député à temps plein, pas d'un cumulard. Volonté 974 aura un candidat

Voilà ce que je proposais dans le cadre des élections législatives en 2012. Malheureusement, le député de la 7ème circonscription n'a pas été capable de défendre ces propositions à l'Assemblée Nationale. Nous voyons bien que les députés-maire défendent d'abord leur commune, et oublient leurs missions essentielles de "député".

C'est pourquoi, je remets ces propositions en avant parce q'elles sont toujours d'actualité.

Désormais, notre mouvement Volonté 974 s'engage dans le débat. Hors de question de soutenir un candidat qui a déjà d'autres mandats. Nous avons dans notre mouvement des Réunionnais susceptibles d'être candidat pour porter nos propositions. Il nous faut un député à plein temps pour suivre de près les dossiers réunionnais. De plus, une exigence s'imposera à ce candidat, c'est de soutenir toutes les actions proposées et viables.

Le député de la 7ème circonscription élu en 2012 n'a rien apporté à la Réunion. il s'est donné en spectacle, mais à l'Assemblée son impact a été inexistant.

La réunion mérite mieux, c'est à dire un député porteur d'une espérance pour la Réunion.

Texte présenté le 14/06/2012 :

"Ces élections législatives sont l'occasion pour nos futurs députés réunionnais de défendre ardemment les préoccupations de notre population. Nos concitoyens souffrent d'un pouvoir d'achat qui se réduit, des demandes d'emploi en augmentation, des difficultés pour obtenir un logement social ou acheter un morceau de terrain, de payer certains frais liés à la santé qui ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale, de l'absence de couverture médicale la nuit, des délais de carence pour le versement des ASSEDIC ou de l'allocation logement, des difficultés à se nourrir au quotidien,du plafond trop bas pour être éligible à la CMU complémentaire,... Voilà une réalité vécue par beaucoup de réunionnais.

Le rôle du député  sera de faire des propositions pour que la situation de notre population s'améliore. Les préconisations qui me semblent prioritaires :

- Supprimer le délai de carence lors du versement des ASSEDIC et de l'allocation logement. Parallèlement, réétudier la question du versement de la caution qui  grève d'emblée sérieusement le budget des ménages.

- Assurer une meilleure prise en charge des frais liés à la santé insuffisamment couverts, mais devenus nécessaires tels que les frais d'orthodontie, les frais d'optique, les frais dentaires,...

-Permettre une meilleure couverture médicale la nuit. Cette proposition offrirait une amélioration de la qualité des soins. De plus, l'affluence aux urgences hospitalières est un réel problème.

- Créer les conditions pour permettre les plus pauvres d'accéder à un logement décent. Trop de conditions empêchent ceux qui ont moins de moyens d'être retenus lors des attributions en commission logement.

- Supprimer le délai d'un an d'inscription au Pôle Emploi pour bénéficier d'un un contrat aidé,...

Mon expérience d'élu de terrain, connaissant les réalités locales, m'amène à faire ces quelques suggestions en faveur de l'amélioration de la qualité de vie de nos compatriotes. J'espère que nos sept députés s'empareront de ces questions essentielles.

Aux élus réunionnais de faire du lobbying  pour être plus efficace demain afin d'apporter des réponses aux problématiques locales".

Jean Daniel DENNEMONT

7ème circonscription

Ajouter un commentaire