Mettons un terme aux mauvaises habitudes prises dans le fonctionnement communal aux Avirons

jdd-0021.jpg
Mesdames, Messieurs, Mes chers amis,
La volonté qui m’anime contribuera à créer aux Avirons une nouvelle dynamique de travail au sein de la collectivité communale et à mettre un terme aux mauvaises habitudes prises depuis des années.
Afin de redonner de la confiance dans l’action politique, je propose une pratique de l’action publique qui allie à la fois plus de respect envers les avironnais(es) et plus d’efficacité dans le fonctionnement communal.
Pour cela, je propose une nouvelle méthode de travail :

1) Etre plus à l’écoute des habitants en favorisant leur participation sur les questions qui les concernent :

- Réaliser une grande concertation pour définir une vraie politique en faveur de la jeunesse, des personnes handicapées, des personnes âgées et ceux qui méritent une attention particulière. Ces publics sont malheureusement peu pris en considération par la politique du maire. Le strict minimum est mis en place aujourd'hui. Comparez ce qui se passe dans d'autres communes et vous vous rendrez compte de l'inaction du maire des Avirons.
- Favoriser le lien avec les nouveaux arrivants.

2) Mettre en oeuvre une répartition plus équitable du travail :


- Adapter une politique de formation des Avironnais en fonction des besoins en personnel afin de leur permettre l’accès aux emplois créés par la municipalité.
(Depuis 2 ans les avironnais sont peu nombreux à bénéficier de ces emplois aux postes à responsabilités)
- Redéfinir les critères de titularisation du personnel : durée dans la fonction publique territoriale, réussite aux concours et compétences. Les avironnais sont choqués par certains choix en matière de titularisation !
- Permettre à Pôle Emploi de gérer les contrats aidés, afin de redonner de la liberté aux demandeurs d’emploi.
- Favoriser l’emploi des entreprises Avironnaises.

3) Mettre en place une gestion plus rigoureuse des véhicules communaux :


- Créer un parc automobile en vue de mettre un terme à l’utilisation abusive des véhicules communaux. 
- Introduire de nouvelles pratiques : utilisation de ces voitures en rapport à des missions pour la collectivité, carnet de bord et logo de la ville sur toutes les
voitures sans exception. Aujourd'hui, les élus et les cadres, notamment ces employés qui résident en dehors des Avirons n'ont pas l'inscription du site communal sur la voiture dont ils utilisent. Certains vont faire leurs courses ou récupérer leurs enfants sur saint-Pierre par exemple. Il faut arrêter avec ça! Tout est une question de respecter envers les contribuables avironnais.
Voilà des solutions concrètes pour remettre de l'ordre dans une collectivité où les dérives du système sont monnaie courante. L'alternance politique est plus que jamais nécessaire, après 25 ans de règne du maire qui conforte les dysfonctionnements en cours.
Le respect du citoyen est pour moi la clé de mon engagement.
Jean Daniel DENNEMONT

Fonctionnement communal

Commentaires (1)

Jean-Yves ANANELIVOUA de Ste-Thérèse
  • 1. Jean-Yves ANANELIVOUA de Ste-Thérèse | 18/11/2012
Je partage votre point de vue car il y a trop d'abus dans certaines collectivités territoriales toutes tendances politiques confondues.

Ajouter un commentaire