Maintien de l'indexation jusqu'à nouvel ordre

Willy ars

Les photos appartiennent à Imaz Press Réunion

La Mobilisation des hospitaliers ce matin devant les locaux de l'ARS afin d'attendre les conclusions des bureaux interministériels réunis en début de semaine. Jusqu'à nouvel ordre, l'indexation est maintenu. La mobilisation du personnel et l'unité syndical pousse les ministères concernés à revoir sa position. 

La lutte ne fait que commencer. La façon dont cette remise en cause de l'indexation des hospitaliers s'est déroulée est brutale et insolente. Aucune considération à notre égard. 

  

Courrier de l'ARS : 

"Il n'y a pas de remise en cause de la majoration Outre-Mer, ni de l'indexation propre à La Réunion (13,8%), qui s'appliquent sur les éléments constitutifs de la rémunération des agents hospitaliers.

La définition du périmètre applicable à la désindexation a fait l'objet de plusieurs réunions de travail avec la Direction régionale des finances publiques. La validation finale de ce périmètre est soumise au niveau national. L'État est parfaitement conscient du caractère soudain du risque de désindexation de certaines primes et indemnités, et de l'impact significatif qu'il pourrait représenter pour les agents. Pour autant, le caractère non réglementaire de ces indexations a été relevé par les comptables publics. 

Ces éléments ont conduit à l'organisation d'une réunion interministérielle le 22 mai sous l'égide du cabinet du Premier Ministre. La recherche de solutions pour prendre en compte les effets de la désindexation de certaines primes et indemnités est engagée de façon concertée entre les ministères concernés. Dans l'attente d'une proposition ministérielle qui sera présentée à l'ensemble des parties, notamment aux organisation représentatives du personnel, la décision de désindexer ces primes et indemnités est suspendue".

Ars

Ars maxi

Indexation hospitaliers

Ajouter un commentaire