Les élus ne doivent plus s'occuper des contrats aidés

Au regard des décisions judiciaires prises à l'encontre des élus, il faudrait que les contrats aidés ne soient plus gérés par les collectivités locales. Le Pôle Emploi est plus à même à s'occuper des dispositifs d'emplois aidés.

La réalité, c'est que les élus sont constamment sollicités par une population réunionnaise où le taux de chômage est important. L'emploi devient un enjeu essentiel lors des campagnes électorales. La pression est de plus en plus forte pour les élus. Cette situation est aussi entretenue par l'utilisation de ce public à des fins politiques.

Il suffit de regarder quand un maire ou d'autres élus à responsabilités sont dans tel  camp pour voir ces emplois aidés sont des militants des ces responsables politiques, ils s'impliquent dans les bureaux de vote, ils distribuent des tracts,... C'est ce qui explique aussi que beaucoup de maires maintiennent leur pouvoir en disposant de quotas d'emplois aidés dans leur commune.

La gestion de ces emplois par des organismes habilités, voilà un moyen pour permettre aux élus de revoir la pratique politique .

Jean Daniel DENNEMONT

 

Ajouter un commentaire

 
×