Le maire des Avirons préfère soutenir le gouvernement au détriment des intérêts de notre commune

AmdrLes maires des communes du Tampon, de l'Entre-Deux, de Sainte-Rose, de Saint-Pierre, Saint-Paul, Sainte-Marie, Saint-Louis, Trois-Bassins, Salazie, la Plaine-des-Palmistes, l’Etang-Salé, Cilaos, Saint-Philippe, Bras-Panon, le président de la Région et du conseil général ont décidé de réagir contre la diminution des crédits de l'Etat envers les collectivités territoriales. 

Or, le maire des Avirons préfère soutenir le gouvernement dans la décision de diminuer les dotations de l’État aux collectivités territoriales en refusant de s'associer à ce mouvement, alors que les besoins augmentent. Cette réduction budgétaire risque de contraindre les collectivités à augmenter les impôts. 

Les 14 maires ont décidé de se faire entendre en fermant les mairies et les écoles. Le fonctionnement des collectivités est impossible sans agents communaux, un lendemain de week-end et une veille de jour férié. 

Je demande au maire des Avirons de faire preuve de solidarité envers ses paires qui défendent une cause juste. 

Il faut que le maire des Avirons arrête de faire son "gros coeur" car les enjeux sont importants.

Dotation baisse