Le compte de campagne de Thierry Robert rejeté

tr.jpg

Les comptes de campagne du député-maire de Saint-Leu pour les municipales de mars 2014 ont été rejetés.

Thierry Robert risque l'inéligilibilité si le tribunal administratif confirme cette décision.

La commission nationale des comptes de campagne et de financements politiques (CNCCFP)rejette un compte de campagne lorsqu'il y a un dépassement du plafond. Tel est le cas pour le maire de Saint-Leu.

Il faut assumer ses erreurs et arrêter de rejeter la faute sur les autres. Les moyens importants déployés par Thierry Robert et le LPA durant la campagne ont été vus de tous!

Il est complètement dérisoire de placer cette décision sur le plan politique. « Même avec 75 % des votes aux municipales de 2014 et surtout après deux sondages me plaçant en tête pour les régionales de 2015, c’est par le biais de la commission nationale des comptes de campagne qu’ils sont arrivés à leurs fins : m’éliminer de la scène locale. Mi té veu brise la chaîne, la élimine a moin avant !!!!!! Je vous remercie pour votre soutien jusqu’à ce jour », a-t-il aussi exprimé sur Facebook. Et de préciser : « Celui qui a déposé le recours est un très proche du président de Région employé de la Région Réunion. Trouvez l’erreur ! ».

Cet argument est ridicule et ne se justifie pas. Comment un élu de la République peut s'exprimer avec une telle bassesse!

La commission n'est pas une instance politique. Elle n'a pas à prendre en compte les résultats électoraux. Elle a agi en fonction de dépenses réalisées par le candidat Thierry Robert, supérieures à la limite autorisée. Heureusement que la loi protège de mieux en mieux les petits candidats ou ceux qui n'ont pas des moyens élevés.

Monsieur le député-maire, comme tout le monde il faut respecter le cadre légal. Vous n'êtes pas au dessus des lois.

Compte de campagne

×