La fin de la surrémunération des fonctionnaires?

La Ministre de l'outre-mer a évoqué discrètement la surrémunération des fonctionnaires outre-mer lors de son dernier séjour en mai à la Réunion. Elle a lâché,  la phrase suivante, dixit le JIR du 30 mai 2011 : "ça ne va pas rester comme ça, ça doit bouger. Il va se passer quelquechose...". Elle aurait laissé entendre que seuls les nouveaux fonctionnaires serait concernés.

Je crains que certains laissent passer l'élection présidentielle de 2012 pour remettre sur le tapis cette question. Plusieurs rapports venant du député Marc Laffineur, puis de Jean Arthuis, ont pointé la nécessité de rediscuter de la surrémunération outre-mer. Mais toute discussion sur ce sujet s'est transformée en grande mobilisation des réunionnais en 1979 et en 1997, où je faisais partie des 15 000 personnes qui se rassemblaient tous les jours pendant trois semaines.

Ce complément de salaire injecte au moins 800 millions d'euros par an dans l'économie réunionnaise. Beaucoup d'emplois découlent de ces ressources supplémentaires. Même si cette remise à plat devrait toucher notamment les nouveaux arrivants, il sera compliqué de cohabiter des professionnels de niveau équivalent avec une grande disparité de salaire. Voilà des raisons qui me préoccupent aujourd'hui et qui font que je préfère une revalorisation des salaires du privé vers le haut au lieu de niveller le salaire des fonctionnaires par le bas.

Jean-Daniel DENNEMONT