Protégeons l'emploi à la Réunion!

La situation de l'emploi à la Réunion est particulièrement inquiétante. La crise est venue conforter une réalité, dans un pays qui bat des records du nombre de demandeurs d'emploi. Les chiffres diffusés par la direction du travail montrent que pour le 29 ème mois consécutif, le chômage a progressé à la Réunion. Sur une année, ce sont 16400 demandeurs d'emploi en plus, soit une augmentation de 14,7%. Même chez les jeunes de moins de 25 ans, là où il y avait une légère accalmie depuis quelques mois, un accroissement de 1,5% est noté par rapport au mois d'août.

La dégradation des chiffres du chômage doit interpeller davantage les acteurs politiques qui devraient mesurer plus sérieusement les conséquences de leurs décisions. L'arrêt de projets structurants ainsi que certaines décisions de la loi de finance 2011 au détriment des ultramarins, la réduction de la LBU ou les blocages des services fiscaux pour obtenir l'agrément lié à la défiscalisation des logements sociaux, sont autant d'orientations pour aggraver la situation de l'emploi dans notre département.

Par ailleurs, la mise en place d'un véritable développement endogène favorisant la production locale mérite une volonté politique beaucoup plus importante. De même, un soutien réel des réunionnais est à construire  en faveur de la consommation locale. j'ai malheureusement l'impression qu'on est trop dans une logique immédiate de réduction des prix, tout à fait compréhensible, mais aux conséquences parfois fâcheuses pour l'emploi des réunionnais. Certains politiques ont eu des réflexes démagogiques tendant à montrer le bon côté de leurs propositions pour améliorer le pouvoir d'achat. Et pourtant, il y a urgence à protéger la production locale, véritable facteur de création d'emplois dans notre île. Il faut conserver l'emploi des pompistes, l'octroi de mer qui permet à certains secteurs d'être compétitifs face à la concurrence mondiale,... Il faut être solidaire envers les entreprises qui créent de l'emploi à la Réunion, lorsque les relations humaines sont acceptables bien entendu. C'est un choix à opérer pour l'avenir!

Jean Daniel DENNEMONT (28/10/2010)

×