Sans raccordement au nouvel hôpital, de gros embouteillages sont à prévoir dans l'ouest à partir de mars 2019

Chor interieur

Un superbe hôpital dans l'ouest pour un montant de 140 millions, des années de travail, mais aucune entrée directe!

Chor entree

Les automobilistes ne pourront pas accéder au CHOR à ce niveau. Il faudra faire le détour par Grand Pourpier pour rejoindre le nouvel hôpital. Une aberration de la Région!

La livraison du nouveau centre hospitalier ouest Réunion(CHOR) basé à Cambaie à proximité de l'EPSMR, est prévue en mars 2019. Nous nous rendons compte qu'il n'y a pas de liaison directe depuis la RN1.  

Par conséquent, pour accéder au nouvel hôpital de l'ouest (CHOR), il faudra traverser au niveau de l'hôpital psychiatrique (EPSMR) , un axe qui n'est pas calibré pour supporter un trafic en nette augmentation. 

Les difficultés à entrer vers les deux hôpitaux, ajoutées au personnels de Gabriel Martin, aux patients, à leur famille et à leurs proches, occasionneront forcément d'importants embouteillages dans l'ouest.  

A la commission permanente de la Région Réunion, le 7 novembre 2017, un accord avait été trouvé entre la Région et le Département pour le financement de 7,5 millions d'euros du raccordement.

Aujourd'hui la Région prétexte que le CHOR doit participer financièrement à cet accès. A aucun moment cette idée avait été soutenue. Autre argument évoqué, la sécurisation des routes présentant une certaine dangerosité pour les automobilistes comme la Route de Cilaos. Jouer sur la fibre de la sécurisation d'autres tronçons relève franchement de la mauvaise fois.

Refuser de financer le raccordement de la Route Nationale 1 au pôle sanitaire ouest est tout simplement incompréhensible. Quand on connaît déjà les difficultés à circuler tous les matins (pendant la période scolaire) depuis la fin de la route des Tamarins jusqu'à la Rivière des Galets, l'arrivée d'un flux supplémentaire d'automobilistes vers le Grand Pourpier ne fera qu'accroître les problèmes de la circulation sur toute une zone  qui concentre une grande partie des activités économiques de l'Ile et un axe qui relie le grand sud jusqu'à la capitale, Saint-Denis. 

Le tronçon vers Grand Pourpier-Sans Souci n'est pas adapté pour absorber l'augmentation du flux de véhicules à partir de mars 2019.  Un chemin rétréci dont les abords sont déjà occupés par un nombre important de voitures. 

Aussi, ces obstacles à rejoindre le CHOR retarderont  l'accompagnerment des situations médicales très urgentes vers les soins. La santé des Réunionnais n'a pas de prix!

Matin et soir, l'ouest, fortement impacté par les embouteillages, subira encore plus une hérésie politique de la Région. 

Il faut désormais se mobiliser pour que la Région revienne à la raison et subventionne ces aménagements pour éviter une embollie circulatoire dans l'ouest d'ici quelques mois.

Jean Daniel DENNEMONT 

Chor5


 

CHOR accès

Ajouter un commentaire