Développement économique

Visite de l'exposition Fait Main à St-Leu

Fait main 89Fm2

Un petit détour par l'exposition Fait Main au Parc 20 décembre 2019 à St-Leu. Il faut soutenir l'artisanat local toujours dynamique. La créativité locale mérite davantage de considération.

Lire la suite

Jusqu'au 30 Avril 2015, la route forestière des Tamarins sera fermée

Foret

tevelavetourisme.jpg

Dans un bref communiqué, la préfecture de la Réunion a indiqué qu'à partir du lundi 27 octobre 2014 la route forestière des Tamarins reliant le Tévelave au Maido est fermée à la circulation afin de réaliser des travaux de réfection de la couche de roulement de béton, entre le gîte des Trois-Bassins et la limite des communes de Saint-Leu et des Avirons. Cette interdiction est en vigueur jusqu'au 30 avril 2015.

 

Lire la suite

La filière canne-sucre est en danger à la Réunion

La chambre d'agriculture et la CGPER ont tiré la sonnette d'alarme ce dimanche concernant l'avenir de la canne à la Réunion. En effet, les quotas sucriers et les prix garantis seront revus pour octobre 2017, c'est à dire dans 3 ans. 

L'application de la seule loi du marché aura de fortes conséquences sur les petites économies comme la Réunion. Dans une Ile où le taux de chômage est important, nos élus réunionnais ne doivent pas rester insensibles à un secteur qui génère 12 000 emplois directs et au total environ 23 000 emplois.

Il est temps de se mobiliser pour que l'Europe continue à garantir l'achat du sucre réunionnais au delà de 2017. Si tel n'est pas le cas, L'Etat doit être en mesure de compenser les pertes de la filière canne. Pour mémoire, La France a été en mesure de sauver la filière banane aux Antilles en ce début d'année.

Dans cette période charnière pour la Réunion, la présence d'un Député Européen représentatif politiquement  s'impose. Un député ne peut être isolé dans sa démarche. Il n'aura aucun poids politique pour faire avancer la cause réunionnaise. D'où la nécessité d'être porteur d'un projet ambitieux pour sauver un secteur menacé par des décisions européennes.

Redressement productif : La Réunion oubliée?

"Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg a réuni vendredi à Bercy les 22 préfets de région "pour les mobiliser autour de la mission" de son ministère. M. Montebourg rappelle qu'il va nommer dans chacune des régions métropolitaines un commissaire au redressement productif, qui sera chargé à la fois de "soutenir les entreprises de moins de 400 salariés" qui sont en difficulté et d'"animer une cellule régionale de veille et d'alerte précoce". (L'Express)

arnaud-montebourg.jpegArnaud Montebourg ministre du Redressement productif

Encore une fois je note que la Réunion est oubliée des réflexions et actions du gouvernement Ayrault. Là c'est Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif qui "zappe" notre région fortement touchées par le chômage, notamment celui des jeunes de moins de 25 ans qui s'élève à 60%. Ce gouvernement doit avoir en ligne de mire l'importance du chômage à la Réunion afin d'adapter ses mesures en fonction de la situation de l'emploi à la Réunion. Les députés de la Réunion doivent se montrer "défenseurs" de la Réunion au lieu de faire exclusivement l'apologie du gouvernement.