Le plateau vert du Ruisseau doit devenir un terrain synthétique

 

Les jeunes du quartier de Lotrobor ont récemment exprimé dans la presse leur désespérance eu égard à la  mauvaise qualité du terrain de football du  Ruisseau.  La pelouse, en très mauvais état (trous, butte de terre,...) , est en effet "un véritable champ de patates",  constituant par là même  un danger pour les sportifs. 

Cette doléance est tout à fait légitime au regard du manque d'entretien de cet espace par la collectivité municipale, qui doit prendre en considération l'expression de ces jeunes désireux avant tout de pratiquer un sport loisir.

Aux Avirons, les jeunes qui veulent jouer au foot, en dehors d'un cadre strictement règlementaire, ont de moins en moins de possibilités. C'est pourquoi, ils vont exercer leur passe-temps dans les communes limitrophes, à la Ravine-Sèche Etang-Salé et au Plateau à Saint-Leu, disposant chacune d'un terrain synthétique.

Compte tenu de la dégradation rapide de ce plateau vert, facteur de blessures pour ceux qui y fréquentent, le moment est venu  de repenser le terrain de foot du Ruisseau   en  terrain synthétique. La réalisation d'un tel équipement peut se faire assez rapidement si une volonté politique existe. Il s'agit là d'un projet qui me tient particulièrement à coeur.  

 Jean Daniel Daniel DENNEMONT

 

AUJOURD'HUI

20120304-184928000-1.jpg

La pelouse du terrain de foot du Ruisseau est aujourd'hui un véritable "champ de patates"

DEMAIN

terrain-synthetique.jpgUn terrain synthétique au Ruisseau est une nécessité. Il réduira les besoins en entretien

r

Plateau Ruisseau