Le gouvernement propose de réduire l'aide à la famille

Volonté 974 se mobilisera ce jeudi 16 octobre au Barachois pour manifester en faveur d'une vraie continuité territoriale et pour dire "NON" au désengagement de l'Etat envers les réunionnais. Volonté 974 s'engage également pour attirer l'attention des réunionnais sur les risques qui pèsent sur nos familles. Le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2015 porte de sérieux coups de rabot sur les aides à la famille.

La ponction est d'environ 700 millions d'euros sur un budget de la branche famille d'environ 60 milliards d'euros.

Volonté 974 dénonce ces mesures qui impactent les familles les plus vulnérables pour lesquels ces moyens à la disposition des familles sont une nécessité. Les ménages réunionnais subiront davantage la diminution des aides de l'Etat.

 

Aussi, nous n'acceptons pas l'attitude du gouvernement prétextant la promotion de l'égalité des sexes et ne pas trop éloigner les femmes de l'emploi en raccourcissant leur durée d'inactivité afin de mieux cacher un but inavoué de faire des économies.

Les enfants et les familles n'ont pas à être les premières victimes des décisions draconiennes de l'Etat. Nous demandons au gouvernement de veiller à ne pas provoquer un déséquilibre dans cette société réunionnaise déjà particulièrement affectée par la crise. 

Les principales mesures préconisées par le gouvernement Valls :

Le «complément de mode de garde», versé par la CAF aux familles employant une nounou à domicile ou faisant garder leur enfant de moins de 6 ans par une assistante maternelle.  Jusqu'à présent, son montant varie en fonction de l'âge de l'enfant et surtout en fonction de trois tranches de revenus. Le gouvernement veut en créer une quatrième, qui englobera un cinquième des familles les plus «aisées». Mais il n'a pas précisé à quel seuil de revenus commencera cette tranche.

La prime de naissance sera divisée par trois à partir du deuxième enfant. Alors qu'elle s'élève aujourd'hui à 923,08 euros, ellesera de 308 euros.  Economie attendue en 2015 : 250 millions

Le congé parental. La durée totale que se partagent la mère et le père est de 36 mois. Le curseur sera déplacé au sein du couple pour arriver à une égalité de traitement entre les parents. Objectif affiché, promouvoir l'égalité des sexes et ne pas trop éloigner les femmes de l'emploi en raccourcissant leur durée d'inactivité. L'objectif du gouvernement est de faire des économies.

Deux autres coups de canif viendront entailler la politique familiale l'année prochaine. La majoration pour âge des allocations familiales de 64,67 euros sera décalée de deux ans. Jusqu'à présent versée à 14 ans, elle sera perçue seulement à 16 ans. La mesure s'appliquera aux enfants nés à partir du 1er janvier 2001.

Enfin, l'allocation mensuelle de base d'accueil du jeune enfant (Paje) sera versée le mois suivant la naissance de l'enfant. Actuellement, le premier versement de la Paje était calculé en fonction du nombre de jours séparant la date de naissance de la fin du mois. 

Jean Daniel DENNEMONT (Volonté 974)

Aide famille

Ajouter un commentaire

 
×