L'action sociale au conseil général en débat!

A cinq mois des élections cantonales, les réunionnais sont en droit de s'attendre à un vrai débat politique sur les orientations du conseil général. Sur le plan social, il faut reconnaître les efforts accomplis en faveur des personnes âgées de puis plusieurs années. Le chèque santé, l'amélioration de l'habitat, les facilités de transports,... autant de réponses apportées par la majorité départementale.

Les prochains mois doivent être mis à profit pour proposer des pistes en fonction des moyens et des propres compétences de la collectivité départementale. J'aimerais qu'on aborde quelques points clés :

- L'accompagnement social des familles en difficulté par les TISF.

- La protection de l'enfance en danger. L'absence de solutions d'accueil est criant actuellement.

- La prévention de la délinquance.

- L'accompagnement à la parentalité.

- Le développement d'actions collectives au coeur des quartiers. La présence d'éducateurs de rue dans les quartiers difficiles est une nécessité.

- La lutte contre toutes les formes de violences intra-familiales.

- La pertinence des aides financières aux familles.

Ces pistes méritent une attention particulière. Les familles les plus en difficulté attendent des réponses à leurs situations, aggravées par la crise économique et financièrs. Dans le cadre de ses missions, le conseil général peut créer les outils pour enrayer les souffrances et les violences vécues au sein d'un nombre conséquent de familles ou des quartiers.

Jean Daniel DENNEMONT