Fête de la liberté aux Avirons, une participation record!

Le public a répondu présent lors des festivités de la fête de la liberté. Déjà le 19 décembre, dans le quartier du Ruisseau, c'est une forte affluence provenant notamment du quartier venue  pour assister aux spectacles présentés, notamment les groupes SIMANGAVOLE et MANGALOR. Ils étaient un peu plus de 600 personnes sur l'espace de la Maison de quartier du Ruisseau. Ils ont suivi la charrette boeuf dans un défilé haut en couleurs, où le maloya a résonné à Lotrobor,  habitué à marquer cet évènement historique et culturel depuis de longues années.

Le défilé en charrette boeuf à Lotrobor

 Le défilé en charrette boeuf a connu un vif succès dans le quartier Lotrobor. Le président de l'association LACS veille aux consignes de sécurité.

Le public était nombreux ce dimanche 19 décembre pour faire partie du défilé charrette boeuf, à l'initiative de l'association LACS

 

Les gens du quartier étaient fidèles à ce rendez-vous annuel. Du plus petit jusqu'au plus grand. Mme ZORA i kraz un maloya.

 

Les habitants du quartier de Lotrobor assurent le spectacle avec le groupe Mangalor

Le 20 décembre c'est un programme très riche qui était proposé. Le deuxième défilé partait depuis le Bassin -Bleu, en passant par le chemin Kerbel pour arriver sur l'aire de fête au stade du centre ville. Plusieurs chars, merveilleusement décorés, étaient au rendez-vous organisé par l'association Suivanou. L'orchestre en cuivre était accompagné de danseuses, de majorettes et d'une foule de participants tout au long du parcours.

Julien a assuré l'animation du défilé du 20 décembre 



Pendant ce temps le public  assistait à des prestations des associations de la commune et de l'orchestre Polyphonia dans la cour de l'école Paul Herman, alors que le chanteur Jo Vany offrait sa belle voix en attendant l'arrivée  du défilé. Le groupe Simangavole a su tenir en haleine les personnes présentes à travers de la percussion et du moringue. Ce maillage cuturel entre les majorettes, les percussionnistes, les danseuses et tous les participants au défilé s'est rassemblé au stade du centre ville devant un public très nombreux. Jamais une fête de la liberté n'a rassemblé autant de monde aux Avirons comme l'édition 2010.

Jean Daniel Dennemont, Gladys Marchand et Vincent Clotagatide, des élus présents au spectacle des associations  

Un char décoré par les membres de Suivanou  

 

Les artistes se sont ensuite produits dans la foulée en offrant une variété musicale allant de David Saman, un artiste dont on en reparlera certainement à l'avenir, Comorianos, un phénomène sur scène et le temps fort de la soirée, Alain Ramanisum, totalement en phase avec le public. Une petite avironnaise de cinq ans a eu la chance de danser avec le chanteur mauricien au cours du concert.

Odélie, 5 ans, danseuse! 

Odélie, 5 ans, danseuse!

Un défilé apprécié des avironnaises! Jean Daniel Dennemont, Adjoint culturel aux Avirons 

En fin de soirée l'élu à la culture, Jean Daniel Dennemont, a remercié l'ensemble des partenaires et le public pour la réussite de la manifestation. Une année culturelle qui se termine sur les chapeaux de roue, en raison d'une participation de plus en plus forte des avironnais.

jean Daniel DENNEMONT (Adjoint culturel aux Avirons)

 

LES PHOTOS DE LA FÊTE DE LA LIBERTE AUX AVIRONS EN 2010

 

Des musiciens s'en donnent à coeur joie A 5ans Odélie connaît le répertoire de Comorianos  

 

Ambiance assurée dans les chars  les danseuses sont prêtes pour le défilé

 

 

×