40 000 familles réunionnaises privées de prestations sociales

La mise en place du Revenu de Solidarité Active (RSA) a engendré une charge importante de travail au niveau de la caisse des allocations familiales (CAF). Cet organisme a été incapable de prévoir cette situation inacceptable où environ 40000 n'ont pas perçu leurs allocations. C'est seulement maintenant que la CAF renforce ses effectifs d'une cinquantaine de personnels pour faire face à ce grave problème.

Les logiques de démantèlement du service public se répercutent à tous les niveaux. Aujourd'hui, ces familles réunionnaises qui pour une grande majorité vivent dans la précarité financère, sont victimes d'un dysfonctionnement de la CAF à la Réunion.

Je demande à ce que la CAF soit beaucoup plus réactive afin de permettre aux allocataires de percevoir dans des temps raisonnables leurs ressources.

Jean-Daniel DENNEMONT